Partagez | 
 

 No act of kindness is ever genuine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac A. Davenport
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 01/02/2018
MessageSujet: No act of kindness is ever genuine   Lun 12 Fév - 3:05

C’est le mois d’Octobre. Il commence à faire assez froid à l’extérieur. Ça me plaît. Je déteste quand il fait chaud, principalement parce que suer à grosses gouttes, j’ai ça en horreur. Le pire, cependant, et ce qui m’écoeure le plus, ce n’est pas ma propre sueur ou mes odeurs corporelles, c’est bien celles des autres. Je me pose souvent la question, me demandant comment il est possible que certaines personnes sentent aussi mauvais alors que d’autres, pratiquement rien. Heureusement, je fais partie de la deuxième catégorie. Malheureusement, la majorité des gens semble entrer dans la première. Mon hygiène personnelle est très importante pour moi et je ne peux tout simplement pas concevoir que certains membres de notre société puissent ‘’oublier’’ de se laver lorsque c’est la canicule.

Bref, je ne suis pas là pour m’étendre sur le sujet des odeurs nauséabondes provenant des inconnus autours de moi. Aujourd’hui, c’est la première sortie à Pré-au-lard de l’année. Ou du moins, de l’année scolaire. Je ne suis pas du genre à aller m’extasier devant les magasins. Les biens matériaux représentent peu à mes yeux, même s’il m’arrive d’acheter des choses une fois de temps en temps. Je ne suis pas attiré par les sucreries ou les farces et attrapes, ces choses qui goûtent beaucoup trop sucrées ou qui sont sensées distraire de la façon la plus imbécile qui soit. N’importe qui peut acheter de quoi faire une blague et obtenir une réaction de la part de sa victime, ce qui veut dire que ces blagues n’ont aucun mérite.

Ce qui m’intéresse le plus, c’est de voir les élèves dans un contexte extérieur à celui de l’école. Même si nous sommes tous surveillés par les préfets, il est plus facile d’avoir de la liberté. Les étudiants agissent différemment de lorsqu’ils sont en classe. L’environnement, aussi, influence leur comportement et leurs interactions. J’aime bien me promener tranquillement et les observer. J’arrive aussi, souvent, à tomber sur des personnes que j’ai de la difficulté à croiser à l’école parce que nous ne sommes pas dans la même année ou dans la même maison. Ça varie un peu mes possibilités et me permet de trouver de nouveaux acteurs.

C’est d’ailleurs ce que j’ai en tête alors que j’enroule mon foulard autours de mon cou et que je suis tranquillement la masse pour me rendre jusqu’au village. Au passage, quelques personnes me parlent. Après tout, je suis très apprécié et beaucoup me considèrent comme leur ami. C’est bien évidemment un sentiment qui n’est pas réciproque, mais je me plais à jouer le personnage. C’est en étant sympathique qu’on arrive à mettre la main sur les secrets des autres. Alors que je marche, un type de ma maison, mais une année de moins que moi, m’accoste sur le bord du chemin.

- Alex, hi. What can I do for you?

- Dude I need some help and I think you’d be good with… that.

- Eh depends, what do you mean by ‘’that’’?

- Can we, like, go to the Three Broomsticks or something? I’ll offer something to drink.

- Sure.

Je lui fais un sourire. J’avais autre chose à faire, mais ça pourrait être intéressant. De plus, la journée n’est pas très belle. Aucun soleil à l’horizon, il commence déjà à faire sombre, et il pleut. À en juger par la couleur de ses joues, Alex est ébranlé par autre chose que le froid de l’automne. Et si c’est quelque chose qui lui fait ressentir de la gêne, c’est clairement d’intérêt pour moi. Je le suis, les mains dans les poches, jusqu’à ce que nous nous trouvions une place dans le pub bond. Il commande deux bières au beurre et j’attends sagement que le chat sorte du sac. Il prend finalement une inspiration, regardant furtivement autours de lui. Clairement, il souhaite passer inaperçu et que personne ne l’entende.

- Okay, well… There’s this girl. She’s in my grade, but in Ravenclaw. She’s sooo beautiful mate, I’ve been secretly in love with here ever since she came to school. But she’s so out of my league. I mean, I used to look like a freaking nerd but I’ve been working out this summer and I grew taller and all that stuff and recently, she’s been talking to me in class. Okay, yeah, we kind of had to sit together for a project but she’s really nice to me and I think that, maybe, since I look nicer now, she noticed me. I just don’t know what to do.

J’ai un rictus intérieur. C’est assez typique. Le type super timide, qui tente de se faire des muscles et d’avoir l’air plus masculin dans l’espoir qu’une fille lui tombe dans les bras sans comprendre qu’il doit travailler sa personnalité et son attitude avant tout. Mais surtout, c’est qu’il est perdu dans ses illusions. Il est si désespéré que rendu à ce point, une fille pourrait lui demander une plume en classe et il se mettrait à s’inventer des histoires et croire qu’elle a de l’intérêt pour lui en tant que personne.

- You have a lot of friends and I know girls often like you, and you’re super nice. Plus, I’ve been told that you help your fellow guys sometimes, you know, to make sure things go well…

- Well thank you for all the compliments but even though I’m a wizard, I don’t have a secret spell or anything. The only way I can help is by saying good things about you. Do I know her? Who is she?

Alex jette un coup d’oeil à travers la pièce et se met subitement à rougir violemment en faisant un léger signe de tête. Subtilement, je fais tomber mon porte-monnaie sur le sol afin de pouvoir le ramasser et scanner la pièce rapidement par le fait même. Mes yeux passent sur plusieurs visages, jusqu’à ce qu’un d’entre eux attire mon attention. Une jolie blonde appartenant à Serdaigle, et que je ne me souviens pas vraiment avoir croisé. Oh, c’est probablement arrivé, mais mon attention devait être ailleurs. Je fais face à Alex une nouvelle fois, sirotant ma bière au beurre fraîchement arrivée.

- I suppose you’re talking about the blonde lady over there? I don’t know her. She’s also in a different house, and a different year. I’m not really sure how I’ll be able to do anything for you, but I can try.

En réalité, un plan se dessine dans ma tête. Je ne vais pas mentir, je la trouve physiquement de mon goût. Je me demande comment j’ai pu ne pas la remarquer tout ce temps. Je ne me souviens pas l’avoir croisée à Pré-au-lard non plus. De plus, elle dégage quelque chose de différent des autres. Si je m’en rends compte, c’est bien parce que je passe ma vie à observer les autres. Un sourire en coin se dessine sur mes lèvres. Désolé Alex, mais je n’ai pas l’intention de jouer les entremetteurs. Utiliser ce motif pour m’approcher de la cible, toutefois, me semble très approprié.

- How did you…?! Well, it doesn’t matter. Yeah, it’s her. Penny. She’s so… ugh. I mean, you saw her. I’ve been trying to find a way to like, talk to her outside our class, but I don’t know what to say. Actually, she forgot her textbook the other day and I’ve been walking around with it like an idiot. She’s always with someone and I’m way too shy to give it back to her. Maybe you could go? I dunno, I can go to the bathroom or leave and forget it and…

- Okay, okay, I’m on it. You can’t possibly talk to her in your current state anyways. She won’t have a choice but to thank you for it later, so I guess it gives you a first opening.

Il sort le manuel de son sac et me le glisse sur la table avant de terminer sa bière au beurre en prenant à peine le temps de bien avaler et quitte le pub en me remerciant silencieusement. Quel imbécile. S’il pense qu’elle sera impressionnée, il se trompe. La seule raison pourquoi j’ai accepté, c’est parce que ça me donne une ouverture à moi. Qu’est-ce que les gens peuvent être naïfs. Je termine moi aussi ma bière, tranquillement, avant de me lever, d’enfiler mes gants et de remettre mon écharpe. Je prends le manuel dans mes mains et contourne la foule d’un air détaché et d’un pas nonchalant. Je finis par arriver à la hauteur de la blonde, qui discute avec d’autres filles. Certaines semblent être surprises de me voir et esquissent des sourires gênés. Il est vrai que j’ai le tour avec les demoiselles.

- Ladies… Excuse me for interrupting, I’m looking for… Penny? I was chatting with a guy from my house who mentioned he had to give a textbook back to her, but it would seem that he forgot it on his way out or didn’t see if she was here. I don’t blame him; this place gets pretty crowded. I just thought I would ask Ravenclaws so she can get her book back as soon as possible.

Je souris en les regardant une à une, feignant l’ignorance. Je reconnais l’une des filles, qui est de la même année que moi. Je ne m’attarde pas sur la personne d’intérêt, prétendant ne pas savoir qu’elle est la personne que je cherche.

_________________
† It could be his head wasn't screwed on just right. It could be, perhaps, that his shoes were too tight. But I think that the most likely reason of all, may have been that his heart was two sizes too small.
Revenir en haut Aller en bas
 
No act of kindness is ever genuine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» genuine on line bank
» GENUINE ONLINE BANK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos choux :: Section RP :: Hogwarts-
Sauter vers: